ENTRETIEN +DEFOOT - FABRICE NGAH: «LA CAN AU PAYS, C'EST MON NOUVEAU CHALLENGE»
Date de publication :24/06/19
Publié par: +DEFOOT
featured image

Dans un entretien accordé à +DEFOOT, l'international camerounais, vainqueur de la Super Coupe d’Afrique, avec le Raja Casablanca se livre à coeur ouvert et affiche ses ambitions pour l'avenir.

Quelle appréciation faites-vous de votre saison avec le Raja?

Une belle saison dans l'ensemble, car j'ai rejoint l'équipe en milieu de saison en provenance de Difaa el Jadida la formation voisine ; je me suis directement fait une place de titulaire au sein de l'équipe, nous avons terminé deuxième du championnat et avons remporté la super coupe d'Afrique. Le bilan à mon avis est satisfaisant car il y'a eu en plus le ticket pour la ligue des champions. 

Arrivé au Difaâ d'El Jadida en 2017, tu franchis un cap en passant au Raja deux années plus tard, on te sent plutôt bien intégré au Maroc !

C'est vrai que ce n'était pas facile au départ car c'était un nouveau pays avec de nouvelles moeurs pour moi, je devais côtoyer de nouvelles personnes alors il fallait forcément un temps d'adaptation. Avec l'aide de certains coéquipiers et amis, je me sens mieux désormais. 

Fabrice Ngah

Quand on fait une saison aussi aboutie que celle que tu nous décris là, est-ce qu'on a encore des envies d'ailleurs ou alors on s'inscrit dans la durée?

Pour être sincère avec vous le Maroc c'est un tremplin pour moi. Il me reste deux années de contrat avec le Raja, c'est un club respecté en Afrique, mais mon rêve c'est d'évoluer parmi les grands en Europe, notamment en Première League Anglaise, bien que je respecte mon engagement actuel avec le Raja.

Le 25 mars 2018...  Elle vous évoque quoi cette date?

Inoubliable! Cameroun - Koweït. C'était ma première sélection avec les lions, en plus je débute comme titulaire. C'était un grand moment pour moi, et je remercie tout ceux qui ont cru en moi en ce moment. 

Fabrice Ngah

Quelles relations entretiens-tu actuellement avec la sélection nationale, et notamment le Staff ? 

C'est vrai qu'il y'a un nouveau staff qui est en place depuis quelques temps, j'ai une fois reçu un appel du Team Manager Salomon Olembe, qui me disait qu'ils avaient un oeil sur moi et que je devais continuer de bosser, le sélectionneur Clarence Seedorf aussi a supervisé personnellement mon match de super coupe, c'est dire que je suis quand-même dans les petits papiers du staff et c'est une bonne chose. 

La Can 2019 ?

C'était un objectif pour moi c'est vrai, je l'aie manquée, mais je serai au rendez-vous en 2021 au pays, c'est mon nouveau challenge. Néanmoins, je souhaite beaucoup de réussite aux copains qui seront en Égypte afin qu'ils nous ramènent le trophée à la maison. 

A ton poste de latéral gauche, il y'a Ambroise Oyongo et Gaétan Bong...

Ce sont des grands frères qui évoluent déjà à un très grand niveau, je respecte cela. Mais nous courons tous derrière un ballon, alors tout est possible. Chacun a ses arguments, il y'a toujours un sélectionneur qui fait ses choix et nous n'avons qu'à bosser dur pour mériter sa confiance. 

UMS de Loum, ton dernier club au Cameroun vient d'être sacré champion du Cameroun, comment tu as vécu cet événement?

C'était un énorme plaisir, de savoir qu'ils ont réussi cet exploit, surtout sur un match couperet face à Coton Sport, le tenant du titre. Ils ont aujourd'hui l'avantage d'évoluer dans des stades mieux entretenus au pays, c'est une bonne chose, et je pense qu'ils sauront bien représenter le Cameroun en compétition  continentale. 

Entretien réalisé par A. D. IKOUL
blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)