EQUIPE NATIONALE : SEEDORF ET KLUIVERT VIRÉS, ET MAINTENANT...
Date de publication :08/08/19
Publié par: Ghislain Koungang
featured image

C'était prévisible et c'est le moins que l'on puisse dire, le limogeage du duo de sélectionneurs néerlandais qui dirigeait la sélection nationale des lions indomptables du Cameroun. 

En effet, après la sortie fracassante et accusatrice contre Clarence Seedorf et Patrick Kluivert, le ministre des sports et de l'éducation physique avait déjà préparé les esprits et le terrain pour accueillir cette nouvelle.

Ainsi, après avoir bien écouté le Pr Narcisse Mouelle Kombi, la seule sentence qui s'imposait était fatalement l'abrogation de la collaboration des techniciens hollandais avec les lions Indomptables et d'ailleurs tous les arguments et détails avancés traduisaient une préparation minutieuse préalable, afin d'essayer, autant que faire se peut, de remporter l'adhésion du public camerounais, largement frustré par l'élimination précoce de la Can 2019. 

Dans cette volonté, le ministre va dérouler un florilège de raisons, allant des plus fines au plus triviales, taxant directement le duo neerlandais et surtout Clarence Seedorf, sélectionneur en chef, d'incompétence.

Si pour beaucoup, cette décision est saluée, certains experts doutent de son opportunité et surtout de sa pertinence, mieux pensent-ils, ce limogeage vise tout simplement à offrir au public camerounais un bouc émissaire, afin de justifier les errances de management qui continuent de guider la gestion des lions indomptables. 

Autrement, le vrai problème est ailleurs, il est systemique et concerne tous les acteurs qui gravitent autour des lions indomptables avec les influences, les guerres de pouvoir et de positionnement qui se jouent et dont, que l'on le veuille ou non, Petrus Boumal a fait un très large écho d'un aspect,  qu'importe la manière.

Avec le limogeage du duo neerlandais, la balle est remis au centre et c'est ainsi que  sortant de leur sommeil,  certaines   voix de quelques anciens footballeurs s'élèvent pour en indiquer le caractère nationale qu'il serait judicieux de conférer au prochain staff.

Quand on sait toutes les accrobaties rythmées de très long et mouvementés  d'épisodes qui marquent la nomination d'un sélectionneur à la tête des Lions A, il est clair que c'est  reparti pour un long moment. 

MBF HOLDING

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)