BÉNIN - CAMEROUN (0-0) : LES NOTES DES LIONS
Date de publication :03/07/19
Publié par: Alex Sinhan Bogmis
featured image

Auteurs d'un match nul et vierge face aux Écureuils du Bénin ce mardi, les Lions indomptables n'ont pas convaincu. Les notes.

André Onana (6): Soirée tranquille pour le dernier rempart des Lions indomptables qui a gardé ses cages inviolées pour la troisième fois consécutive. Si les Béninois n'ont pas beaucoup cadré, il a dégagé de la sérénité dans ses sorties. 

Collins Fai (4) : Le sociétaire du Standard de Liège n'a pas montré grand chose. Ses montées n'ont pas apporté de véritable danger coté béninois. Défensivement, il a été mis en difficulté. Sorti à la mi-temps.

Yaya Banana (6) : Il a livré, une fois de plus, un match avec plein d'assurance. Bien présent dans les duels aériens et correct face aux rares incursions des Écureuils.

Michael Ngadeu-Ngadjui (6) : Il a encore joué son rôle de patron de la défense des Lions indomptables. Solide, il a réalisé de belles interventions et précieux à la couverture. 

Ambroise Oyongo (5) : Auteur d'une belle frappe en première période qui aurait pu terminer dans les buts béninois, il a donné un énorme appui au secteur offensif. Mais réussite ses centres, comme c'est le cas depuis de la compétition, n'ont pas donné grande satisfaction.

Franck Zambo Anguissa (6) : Positionné à la récupération en l'absence de Georges Mandjeck, il a eu moins d'impact sur le jeu camerounais, notamment sur les phases offensives. Il a été effacé, mais impeccable.

Pierre Kunde Malong (7) : Sans doute la grosse satisfaction du match coté camerounais. Il s'est déployé pendant les 90 minutes. Il n'a pas cessé de courir pour couvrir les espaces. Il a cependant manqué de réussite sur les coup de pied arrêtés.  Désigné ''homme du match'' par la CAF.

Arnaud Djoum (4) : Il a eu une rencontre difficile à l'image de sa première sortie contre la Guinée Bissau. Impuissant sur le plan offensif, sa prestation est restée en deçà des attentes.

Eric Choupo Moting (6,5) : Grâce à son aisance technique, le capitaine des Lions indomptable a su apporter le danger dans la défense béninoise. Il a manqué d’efficacité et de vitesse. 

Stéphane Bahoken (4) : Il n'a quasiment pas inquiété la défense béninoise. Il a multiplié les appels, mais a péché dans le dernier geste.

Karl Toko Ekambi (4) : Il a fait de mauvais choix, notamment dans la zone de vérité béninoise. L'attaquant de Villareal tarde à imprimer ses marques dans la compétition. 

Clinton Njie (4) : Entré en jeu en seconde période à la place d'un Collins Fai à la traîne, il n'a pas apporté de véritable danger. Des centres mal assurés, des dribbles manqués, malgré une bonne implication sur les phases défensives.

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)