ÉQUIPES NATIONALES : ETO'O, UNE HYPERPRESENCE "ENCOMBRANTE"
Date de publication :22/06/19
Publié par: Ghislain Koungang
featured image

Il y a quelques jours seulement, Alain Djeumfa annonçait, en grande pompe, la présence de Samuel Eto'o dans la tanière des Lionnes indomptables en compétition en France pour le compte de la coupe du monde de leur catégorie.

Une annonce plutôt logique voire judicieuse et opportune car elle précédait la rencontre déjà déterminante pour l'équipe nationale féminine dos au mur après sa première sortie manquée face au Canada (0-1). La venue de l'ancien attaquant du FC Barcelone à la rencontre des ses "petites sœurs" avait alors une valeur d'encouragement, de motivation. Il devait, fort de sa très haute expérience couronnée de succès aussi retentissants les uns que les autres, transmettre aux Lionnes ce petit quelque chose qui permet de faire la différence.

C'est alors que l'on a pu avoir quelques clichés de l'ambiance joviale qui a prévalu au sein de la tanière avec la présence du Pichichi. Ce qui malheureusement n'a pas produit le résultat escompté puisque les Camerounaises ont mordu la poussière (1-3) face aux Hollandaises.

Alors que cette actualité alimente encore les conversations, on apprend que Samuel Eto'o, lui est déjà passé à autre chose, comme s'il s'agissait d'une opération de "marketing" dont lui seul en connait les objectifs. 

En effet, le sociétaire de Qatar SC vient de prendre en charge le séjour des Lions indomptables, cette fois, en préparation de la CAN 2019. 

C'est-à-dire qu'après avoir focalisé l'attention avec les Lionnes, Samuel Eto'o en fait de même avec les Lions, de manière à  être toujours au cœur de l'actualité, au centre des échanges, surtout en ce fort et intense moment de sport pendant lequel les deux équipes A sont dans une dynamique de compétition. 

Pour la plupart, ce geste à saluer permet de faire des économies et c'est peut-être bien là le "problème" : l'argent. D'ailleurs en annonçant l'arrivée du goléador dans la tanière, le sélectionneur des Lionnes dira qu «il ne vient jamais les poches vides» , pas besoin d'interprétation pour comprendre ce que cela veut dire et implique.

Ce qui est bien dommage car si la motivation repose sur l'argent, le gouvernement doit peut-être s'affranchir  de ce genre d'initiative régalienne, du moins, pour l'honneur, l'idée étant d'éviter toute compromission éventuelle subséquente.

Aussi, Samuel Eto’o, sans vouloir remettre en question, le bien fondé de sa démarche devrait se départir de ce genre d'initiative. Car si son nom est cité partout, ça frise  "l'encombrement".

Encore que le gouvernement ou la Fecafoot sont à mesure de gérer cette situation et surtout l'économie qui s'y dégage ne sera peut être pas valorisée selon l'esprit de la démarche de Samuel Eto'o.

MBF HOLDING

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)