COUPE DU MONDE (F) : L’AFRIQUE CRUCIFIÉE PAR LA VAR
Date de publication :24/06/19
Publié par: Ghislain Koungang
featured image

S’il est un fait qui brule les lèvres  de tous les  inconditionnels de football africains dans cette coupe du monde féminine,  c’est bien le triste  sort  subit  par les  équipes africaines à travers  le recours à l’assistance vidéo dans l’arbitrage (VAR). Non pas pour signifier qu’il aurait forcement pu en être autrement si tel n’avait pas  été le cas mais au moins, l’espoir et surtout l’éventualité d’un dénouement diffèrent et donc heureux aurait été possible et envisageable.

Le recours à l’assistance vidéo  dans l’arbitrage (VAR) a d’abord commencé avec le Nigeria opposé au pays hôte la France. C’est ainsi qu’un penalty a été repris et transformé cette fois et ce  à cause d’une irrégularité ou faute commise sur sa ligne par la portière du Nigeria, après visionnage. Une décision arbitrale  fatale qui a eu pour conséquence de donner une bouffée d’oxygène à une équipe de France jusque-là terne  et moribonde très bien contenue par la championne d’Afrique en titre.

 Nul besoin d’indiquer la désolation dans le camp africain devant cette décision emprunte de polémique, puisque même dans les compétitions comme la ligue des champions ou la coupe du monde, il est rarement fait mention de ce type de détail. Mais curieusement, il a fallu s’appesantir sur ce détail,  et comme par hasard, au profit de l’équipe de France, qui une fois de plus, par simple coïncidence se trouve être le pays organisateur. 

Face à cette occurrence frustrante, l’Afrique a gardé la tête et le mental haut pour accéder aux 8èmes de finales, le Nigeria justement  en compagnie du Cameroun. Cependant, c’était sans compter avec cet outil (VAR) qui allait se révéler comme le pire cauchemar des pays africains quand l’arbitrage en lui largement préjudiciable dans le jeu n’était pas  suffisant à stopper les  velléités de victoires africaines. 

C’est ainsi que face à l’Angleterre, les lionnes indomptables ont payé le prix fort. Menée 2 buts à 0,  le Cameroun va réduire le score, croyant par cette occasion se relancer dans  la rencontre. Mais Hélas, le but des lionnes sera annulé au sortir du recours à la  désormais tristement célèbre VAR. Un fait de jeu qui va porter une grosse atteinte au moral des troupes frustrés de voir tous leurs efforts ou potentiels efforts  pour se remettre en scelle  voués à l’échec. Au final (0-3) contre l’Angleterre, les lionnes ne réussiront pas à venger leurs homologues masculins éliminés au stade des quarts de finales au mondial italien en 1990, pas plus qu’elles ne poursuivront l’aventure française. 

Sommes toutes, certes l’Afrique est éliminée mais elle aura fait preuve de courage et de détermination durant ce court mais palpitant passage en France.  

G.K

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)