NIGERIA-CAMEROUN (3-2) : LE MIRACLE NE S'EST PAS PRODUIT POUR LES LIONS
Date de publication :07/07/19
Publié par: Ghislain Koungang
featured image

Et dire qu'il y en avait quelques uns des patriotes qui s'amusaient à comparer cette équipe avec celle d'il y'a deux ans au Gabon, pire encore à penser même que le jeu offert par la bande à Seedorf était plus alléchant le fond. Eh bien, tous ceux là en ont eu pris pour leur grade ce samedi 6 juillet à l'occasion du  huitième de finale qui opposait le Cameroun  Nigeria.

Face à une formation des lions indomptables attentistes, pas inspirés du tout sinon mal inspirés, les Super Eagles ont assuré l'essentiel en se montrant  beaucoup plus entreprenants et sourtout assez bien organisés dans le jeu. 3 buts à 2 c'est la sentence de cette  confrontation qui s'annonçait comme la plus captivante , du moins, à ce stade des huitièmes de finales.

Si l'issue de cette confrontation génère des frustrations au sein de l'opinion camerounaise, c'est largement plus par passion.

Car si l'on se veut lucide et on ne peut plus rationnel, il est évident qu'une victoire des lions indomptables était davantage moins probable, au vu du jeu produit par Eric Maxim Choupo-moting et ses coéquipiers depuis le début de la compétition, précisément à partir de la deuxième rencontre de cette coupe d'Afrique des nations.

Suivant ce schema, l'on s'attendait plus à un sursaut d'orgueil qu'à autre chose, car après deux matches soporifiques marqués par une  frilosité des plus incroyables, l'équipe du cameroun se devait de se secouer et le Nigeria s'offrait alors comme le sparick partner ideal, pour gagner en confiance et convertir par la même occasion les sceptiques.

Malheureusement, c'est exactement le contraire qui s'est produit à savoir la confirmation de  tous les doutes portés sur les lions. 

Mais surtout, et c'est peut être les premier et plus important enseignement à tirer, cette élimination a exposé au goût du jour, les insuffisances criards du sélectionneur Clarence Seedorf.

Un énième épisode qui vient comme pour parachever l'idée, très répandue dailleurs , selon laquelle, le néerlandais n'avait toujours pas pu construire une équipe, son équipe. 

Au total, les lions Indomptables ont suivi le chemin de l'équipe nationale féminine qui elle aussi, est sorti au stade des huitièmes de finale,  mais plutôt en coupe du monde de leur catégorie. Comme quoi, il va falloir très vite tourner la page.

MBF HOLDING

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)