ELIMINATOIRES CAN U23 : CE QU'IL FAUT SAVOIR DE LA SÉLECTION TUNISIENNE
Date de publication :06/09/19
Publié par: Alain Denis Ikoul
featured image

Adversaires des lions cet après-midi à Yaoundé, les Tunisiens veulent préserver leurs chances en vue de la rencontre retour à Tunis; mais que valent-ils réellement ? 

Une qualification poussive !

Exemptée du premier tour qualificatif, pour cette CAN, l'équipe tunisienne a hérité de la modeste sélection du Sud Soudan au second tour. L'on s'attendait alors à voir les poulains de Farid Ben Belgacem dérouler sur le terrain en se qualifiant facilement, mais c'était sans compter sur les Sud Soudanais qui ont réussi à tenir en échec la Tunisie 0-0 en match aller au soudan, avant que de perdre 0-1 à Tunis à l'issue d'une rencontre âprement disputée. Faible Tunisie ou alors Sud Soudan solide ? On aura un début de reponse cet après-midi dès 15h30 minutes.

Un groupe de joueurs compétitifs !

Farid Ben Belgacem a fait appel à 23 qui évoluent tous à un niveau respectable, et qui malgré leur jeunesse sont déjà importants pour leurs clubs respectifs. De l'espérance de Tunis au CS Sfaxien passant par l'étoile sportive du Sahel, on constate clairement que la jeune garde tunisienne est triée au volet parmi les meilleurs de leur catégorie.

Pour cette double confrontation face au Cameroun, le sélectionneur a d'ailleurs fait appel à des jeunes à fort potentiel évoluant en hexagone, en l'occurrence Moaataz Zemzemi de Strasbourg, Bassem Srarfi de l'OGC Nice et Marc Lamti du Bayer Leverkusen entre autres. L'effectif tunisien a aussi enregistré deux absences majeures, car Marc Lamti et Abdel Bettaieb ne sont finalement pas du déplacement de Yaoundé à cause des soucis de santé. Ils ont été remplacés par deux autres joueurs.

Un sélectionneur qui découvre l'effectif !

Farid Bel Belgacem a été promu à la tête de la sélection nationale U23  il y'a seulement quelques mois, plus précisément le 25 février 2019, et c'était quelques semaines  seulement avant le match crucial de la Tunisie face au Sud Soudan.  Il remplaçait à ce poste son homologue Chokri Khatoui. Comme Rigobert Song, le sélectionneur tunisien ne dispose que de deux matchs officiels disputés avec ses poulains. Ce qui pourrait remettre en question sa maitrise réelle de l'effectif et sa capacité à poser ses marques au jeu de son équipe en si peu de temps.

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

OUI

51 Votes (44.35%)

NON

64 Votes (55.65%)