CAMEROUN-BENIN (0-0) - LAURENT DJAM: «IL FAUT VITE PASSER À AUTRE CHOSE»
Date de publication :03/07/19
Publié par: Alain Denis Ikoul
featured image

Contacté pour recueillir son analyse technique sur le nul des Lions indomptables face aux écureuils du Benin, L'entraineur d' UMS de Loum pense que c'est un match à vite oublier. 

Votre regard global sur le match

Mauvais match dans l'ensemble, car on a assisté à une réelle opposition de style, entre des lions qui se battaient pour inscrire un but, et les Écureuils qui se donnaient corps et âme pour garder leurs cages inviolées. Les lions ont donc fait face à un bloc béninois très bas constitué de deux lignes bien synchronisées, et disciplinées. C'était difficile de faire le jeu dans ces conditions, surtout en seconde période. Ce qu'on peut retenir est que les béninois ont atteint leur objectif, et nous nous avons manqué la petite étincelle dans les derniers gestes pour mettre à mal ce bloc béninois assez compact; il faut très vite passer à autre chose pour les lions.  

LIRE AUSSI : BÉNIN - CAMEROUN (0-0) : LES NOTES DES LIONS

Parlons du jeu des Lions, en commençant par le choix des acteurs

Seedorf a opéré Cinq changements par rapport au 11 qui a démarré le match précédent. Ceci lié au changement du système de jeu dans un premier temps, mais aussi au fait que les lions avaient déjà la certitude d'être qualifiés, et qu'il fallait donc concerner le maximum de joueurs possible. C'est pourquoi il relance Banana, Djoum et  Choupo qui avaient déjà été titulaires au premier match, mais aussi Koundé et Bahoken qui jusque là entraient toujours encours de jeu. Ces choix globalement étaient à mon avis justifiés, mais les garçons n'ont pas tous répondu présent. Il y'a eu les entrées respectives de Njié, Boumal et Bassogog qui étaient tous des choix offensifs, tout aussi  justifiés, mais les garçons n'ont pas su apporter un plus à l'équipe. 

LIRE AUSSI : CAN 2019 : CE SERA FACE AU NIGERIA EN HUITIÈME DE FINALE

Le Système de jeu et l'animation

Le sélectionneur nous a proposé pour ce match un 4-4-2 dans un premier temps. Avec Choupo Moting en électron libre derrière les deux attaquants. On a produit du jeu en première période avec le jeu de profondeur de Toko Ekambi qui faisait des appels profitant de la clairvoyance de Kundé Melong. Mais c'était difficile après de procéder ainsi face à un bloc très proche de ses buts et qui laissait peu d'espace. En seconde période on est passé à un 3-4-3, dans le quel on a pas trouvé nos repères, car Njié y était un peu égaré, on a essayé d'alterner jeu long et jeu court mais c'est resté compliqué car en face les béninois étaient disciplinés et nous n'avons pas su mettre la vitesse quand il le fallait pour déstabiliser ce bloc.

LIRE AUSSI : CAN 2019/8EME DE FINALE : LE CAMEROUN DOIT PASSER UN CAP FACE AU NIGERIA…

Terminons avec quelques bons et mauvais points à votre avis

Comme bon point, on eut déjà citer Koundé malong qui a fait un bon match au départ de nos actions, mais aussi le Capitaine Choupo Moting qui offensivement essayait toujours de créer la petite étincelle qui pouvait faire la différence. N'eût été la belle détente du gardien Béninois, il aurait inscrit un but sur une frappe en première période.  Oyongo aussi a fait un match correct.  Côté des mauvais points, les attaquants de pointes (Toko et Bahoken ndlr)   n'ont jamais réussi à être au bon endroit au bon moment. Les remplaçants aussi ont été fantomatiques or on attendait beaucoup d'eux compte tenu de l'usure physique des Béninois qui ont passé le temps à répéter les efforts défensifs. C'est bien dommage, mais les béninois méritent leur point du nul.   

A. D. IKOUL
blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)