CAN 2019 : le Minsep instruit l’accélération des travaux
Date de publication :06/07/18
Publié par: Mister_K
featured image

Une séance de travail a eu lieu hier à Yaoundé avec les entreprises en vue de préparer la prochaine visite d’inspection de la CAF du mois prochain.

Elle est imminente. Seule certitude, la prochaine visite d’inspection de la Confédération africaine de football (Caf) aura lieu le mois prochain. Si aucune date n’a été rendue publique, le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, par ailleurs président du comité local d’organisation de la CAN 2019, a livré quelques indices sur celle-ci : « la délégation de la Caf sera composée de 14 personnalités parmi lesquelles de hauts responsables concernés par l’organisation de la CAN Total Cameroun 2019.

C’est une mission d’inspection élargie à l’ensemble des exigences du cahier de charges de la Caf ». C’était hier à Yaoundé au cours de la rencontre qu’il a tenu avec les responsables des entreprises impliquées dans la construction et la réhabilitation des infrastructures sportives de la prochaine CAN.

Durant plus de 2h30, il était principalement question du suivi de l’évolution des travaux dans les différents chantiers et l’évaluation de la mise en œuvre des recommandations des experts de la Caf lors de leurs deux précédentes visites.

Après avoir écouté, puis échangé avec les responsables des entreprises adjudicataires desdits chantiers ainsi que celles intervenant dans l’assistance à la maîtrise d’ouvrage, le Minsep a fixé le cap des prochaines semaines dans les différents sites.

A ces deux acteurs, il a été demandé de travailler en synergie afin de rattraper tous les retards et s’assurer de la mise en œuvre complète des recommandations formulées par les inspecteurs de la Caf. Tout en félicitant les efforts déployés jusqu’ici.

MINSEP CAN 2019

A la fin de cette concertation, le Minsep a préconisé l’accélération des travaux y compris de nuit afin de rattraper les retards, de passer rapidement toutes les commandes des équipements des infrastructures et démarrer sans délai les travaux du second œuvre sur tous les sites, exécuter rapidement les travaux de la charpente des couvertures des différents stades (Olembe à Yaoundé et Japoma à Douala)

. Aussi, les entreprises devront se doter du matériel de pointe en matière de Tic et d’internet afin d’améliorer la qualité du wifi dans tous les stades. Sur le site de Bafoussam, on mettra l’accent sur l’accélération des travaux des vestiaires et d’éclairage des aires de jeu.

Spécifiquement sur le site de Buea-Limbé, il sera question d’assurer et de renforcer le service d’entretien et de maintenance de toutes les infrastructures sportives.

+DEFOOT avec Cameroon-Tribune

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

45 Votes (54.22%)

OUI

38 Votes (45.78%)