LIGUE 1 : EDING SPORT PREND UNE LEÇON CONTRE AS FORTUNA
Date de publication :08/04/19
Publié par: Mister_K
featured image

Les poulains de Jean-Baptiste Bisseck ont eu du mal à quitter la pelouse après le cinglant 0-3 pris face à l’équipe de Mfou

Le président d’Eding sport, Saint Fabien Mvogo, s’est retrouvé sur la pelouse du stade militaire de Yaoundé au coup de sifflet final de la rencontre mettant aux prises As Fortuna à son équipe. L’objectif était d’encourager ses joueurs et son staff après la punition (0-3) reçue de la jeune formation de Mfou. Comme un coup de tonnerre, Alphonse Tientcheu et ses coéquipiers n’en revenaient pas. Cette lourde défaite n’a toujours pas trouvé une explication logique. Tout est encore flou dans les esprits. Cette deuxième défaite après celle concédée face à Yong sport (0-1) n’est pas de nature à installer la sérénité au sein des poulains du technicien, Jean Baptiste Bisseck.

Tout avait pourtant bien commencé pour Eding sport. Les premières velléités offensives sont à mettre à l’actif de l’équipe de la Lékie. La défense d’As Fortuna a pu résister à moult incursions de l’attaquant Bony Elame. L’équipe de Mfou a eu du mal à entrer dans la rencontre lors des 30 premières minutes. Contre toute attente, Junior Mani a vu sa frappe tromper à la 32ème minute de jeu le gardien Cyni Janvier. Les supporters d’As Fortuna ont exulté en poussant des cris de joie et des chants en guise de célébration. A la 45ème minute, c’est Joël Lionel Massi Engolo qui vient doubler la mise. A 2-0, Eding n’y était plus. La fatigue mentale s’est installée.

A LIRE AUSSI : LIGUE 1 - 12E JOURNÉE : TONNERRE ET UNION SUR LE PODIUM, UNISPORT CONFIRME

A la reprise, la rencontre a gagné en intensité. Les 22 acteurs ont multiplié des offensives mais Eding sport a eu beaucoup de peine devant une jeune équipe d’As Fortuna athlétique et envieuse. A la 63ème minute, Victor Ndzie Nomo dit Balotelli a fait son entrée. A chacune de ses touches de balle, il arrachait les applaudissements du public. A la 76ème minute de jeu, Cyni Janvier a été impuissant face à sa frappe (3-0). Cette lourde défaite du vainqueur de la dernière Coupe du Cameroun questionne plus d’un : « On nous a annoncé des recrutements de haute facture dans cette équipe en début de saison. Donc c’était pour nous livrer ça ? »

As Fortuna reste serein car le discours tenu selon Victor Ndzie Nomo galvanise : « On a des problèmes au niveau de la finition. Il était question de nous transcender afin de marquer autant de but possible. Le discours de l’entraîneur à la veille en est pour beaucoup ». Cette victoire permet à As Fortuna de respirer au niveau du classement alors qu’Eding stagne.

Le Jour 

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

OUI

46 Votes (42.2%)

NON

63 Votes (57.8%)