FECAFOOT-LE COQ SPORTIF: LA SIGNATURE DU CONTRAT TOUJOURS ATTENDUE
Date de publication :08/08/19
Publié par: +DEFOOT
featured image

La signature du contrat toujours attendue alors que Puma reste visible au sein des équipes nationales.

La question du nouvel équipementier des sélections nationales était à l’ordre du jour lors de la réunion du Comité exécutif et l’assemblée générale de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) la semaine dernière. Il faut dire qu’au sortir des travaux, l’opinion n’était pas plus informée que ça sur les contours du contrat avec Le coq sportif, dont le partenariat avait été annoncé en avril dernier. Jusqu’à ce jour, la signature du contrat n’a toujours pas eu lieu. On apprendra toutefois dans le communiqué final des travaux du Comité exécutif que celui-ci a approuvé le Mémorandum d’entente signé entre les deux parties. Selon des sources proches du Coq Sportif, la formalisation de ce contrat est plus qu’imminente et n’aurait pas été possible du fait de l’indisponibilité du principal porteur du dossier côté français. 
Il faudra donc encore attendre pour avoir les détails sur ce partenariat qui s’est déjà concrétisé avec les tenues arborées par la sélection nationale féminine à la coupe du monde en juin dernier et les Lions indomptables en Egypte. Toutefois, si l’on s’en tient à certaines indiscrétions de membres de l’AG, l’équipementier français devrait verser annuellement un million d’euros (655 millions F) durant quatre ans.  C’est à peu près la moitié de ce que donnait Puma au Cameroun jusqu’alors. « Mais c’est bien mieux que ce que la firme allemande proposait pour renouveler le contrat. Elle tablait sur 400 millions F », affirme notre source.
Le Coq sportif fournira, pour le même montant, les équipements pour les sélections nationales. La Fecafoot devrait également recevoir chaque année 150 000 euros (environ 98,2 millions F) comme forfait pour les ventes de maillots et percevoir 7% sur chaque article vendu. Celui-ci est actuellement disponible à 54 000 F dans une boutique spécialisée.
Alors, pourquoi certaines sélections continuent d’arborer des équipements Puma et que les membres de l’AG de la Fecafoot ont également reçu des kits de l’ancien équipementier ? Un problème d’approvisionnement, affirme-t-on du côté de la Fecafoot. « Il faut à peu près un an pour créer une ligne. Or, Le coq sportif n’a pas eu beaucoup de temps. L’entreprise a dû arrêter d’approvisionner d’autres équipes pour se concentrer sur le Cameroun et être prête pour la coupe du monde. On a donc eu le strict nécessaire pour les compétitions qui arrivaient. Mais tout va rentrer dans l’ordre très bientôt », déclare un membre de l’AG.

Cameroon-Tribune 

blog comments powered by Disqus
+DEFOOT SONDAGE

Êtes-vous favorable au retour des auto exclus de la sélection nationale ?

NON

64 Votes (57.14%)

OUI

48 Votes (42.86%)